Historique

Inovem fait partie des tout premiers CCTT créés au début des années 80. Appelé au départ « Centre spécialisé du meuble et du bois ouvré », le Centre a rapidement acquis ses lettres de noblesse auprès des entreprises québécoises du bois et de l’ameublement, notamment dans le domaine du transfert technologique.

Le Centre spécialisé est ensuite devenu, en 1983, le CRIMBO (Centre de recherche industrielle en meuble et bois ouvré). L’AFMQ, l’AVFQ, l’AFDICQ, le CRIQ et le Cégep de Victoriaville se sont unis dans le but de réaliser de la recherche et des transferts technologiques destinés à l’industrie du meuble, des produits de la fenestration, des armoires de cuisine et du bois ouvré.

Au milieu des années 90, le Centre a mis de l’avant une nouvelle stratégie en misant davantage sur les ressources de l’École québécoise du meuble et du bois ouvré (EQMBO) pour développer sa proposition de service. Sous le nom d’EQMBO-Entreprises, les activités d’aide technique et de la formation en entreprise se sont beaucoup développées au fil des ans. C’est ainsi que s’est développée la notoriété du Centre en accompagnement des entreprises avec des services de génie industriel, de résolutions de problème et de formations sur mesures.

En 2013, le Cégep de Victoriaville, dans une volonté d’être davantage actif en recherche appliquée, a soutenu EQMBO-Entreprises dans une démarche visant à doter son Centre d’un espace moderne et à l’avant-garde dédié à la recherche. Un laboratoire sur la finition à faible impact sur l’environnement, unique en Amérique du Nord, a alors vu le jour en 2014. Une nouvelle culture d’innovation prend alors racine. Le Centre en profite pour revoir son image de marque et lance Inovem, Centre d’innovation en ébénisterie et meuble.

Dans ce même élan, le centre s’est vu octroyé, en 2015, une subvention de 1,3 million du CRSNG pour le Renforcement à l’innovation en lien avec les procédés de transformations « plus verts ». En 2017, Inovem reçoit l’appui du fonds de 100 M$ du mouvement Desjardins pour la mise en place d’un laboratoire de recherche et de transfert technologique en réalité virtuelle et augmentée pour l’industrie du meuble de l’ébénisterie et des produits d’apparence en bois. Ce laboratoire a permis, entres autres, au centre de développer un nouveau créneau en lien avec l’expérience client.

Voilà donc plus de 35 ans qu’Inovem fait partie intégrante du système productif et d’innovation du secteur du meuble et de l’ébénisterie sur tout le territoire québécois. Au fil des années, le Centre a su se renouveler et maintenir sa position de chef de file en recherche appliquée et transfert technologique pour mieux appuyer les industries dans leurs efforts de développement et d’amélioration de compétitivité.